Polytech Montpellier Université de Montpellier

Elle a choisi le contrat pro et ne le regrette pas

Justine Ranc, étudiante du département Informatique et gestion, avait choisi l'année dernière la formule du contrat de professionnalisation. Aujourd'hui diplômée et en poste, elle témoigne.

Je voulais avoir une vraie expérience en entreprise avant de me lancer sur le marché du travail, explique-t-elle. J'avais besoin de valider mon projet professionnel. Et j'ai bien fait ! Lors de mon contrat de professionnalisation chez ASTI, éditeur de logiciels ERP dans le secteur de la mode, qui emploie une douzaine de personnes près de Saint-Etienne, je me suis rendue compte que le métier que je visais me convenait mais que je préférais finalement postuler dans une plus grosse entreprise. J'ai été embauchée par Airbus Cimpa, une filiale d'EADS : mon contrat pro s'est terminé le 9 septembre et dès le 10, j'étais déjà en poste dans mon nouveau job !

L'avantage avec le contrat de professionnalisation, c'est qu'on est considéré comme un salarié à part entière, à qui l'entreprise n'hésite pas à confier beaucoup de responsabilités. On monte donc en compétences très vite. On apprend aussi les subtilités de la vie en entreprise, les relations humaines au travail... Le tout en étant rémunéré à 80 % du SMIC ! Vraiment, je ne regrette pas mon choix."

Pour 2013/2014, une quinzaine d'étudiants de POLYTECH Montpellier ont choisi le contrat de professionnalisation, une formation en alternance sur la dernière année du cycle ingénieur : 3 mois en école et 9 mois en entreprise.

Joli classement pour Robotech

L'équipe Robotech de POLYTECH Montpellier a fini 12e à la Coupe de France de robotique 2014, sur 156 participants au total.

Chaque année, la ville de La Ferté-Bernard (72) organise la Coupe de France de robotique, un défi ludique, scientifique et technique de robotique amateur. Les participants doivent concevoir, puis réaliser un robot autonome. Du 28 au 31 mai 2014, il s'agissait cette fois de respecter le thème de la préhistoire. Le robot devait être capable de capturer des mammouths avec un filet, d'allumer des feux et de cueillir des fruits sur un arbre.

L'équipe Robotech, constituée d'une dizaine d'étudiants de MEA (3e, 4e et 5e années), a réussi à se hisser cette année jusqu'à la 12e place, sur 156 équipes, en participant aux phases finales de la Coupe. Une belle progression puisque l'année dernière, Robotech n'était arrivé qu'en 53e position. Robotech est par ailleurs la seule équipe de la ville de Montpellier à participer à ce concours.

Ils réinventent le réchaud malgache

Deux étudiants de l'école développent actuellement un projet de réchaud pour Madagascar, fonctionnant avec un gel fuel issu du traitement de déchets de la canne à sucre.

Cela fait deux mois et demi que Thibault Martinez et Jonathan Grandet, étudiants en 5e année dans la spécialité Mécanique structures industrielles, à Nîmes, travaillent à temps partiel sur un système fonctionnant avec une sorte de gel fuel issu du traitement des déchets de la canne à sucre et capable de s'adapter sur la fatapera, le four traditionnel malgache.

"Le point de départ de ce projet était la volonté de limiter la déforestation en trouvant un produit de substitution au bois, traditionnellement utilisé par les Malgaches pour le chauffage et la cuisine, résume Thibault Martinez. Un gel issu des déchets de la canne à sucre, plus écologique que le bois, est en cours d'élaboration. Nous travaillons en collaboration avec un ancien chercheur de l'INRA pour concevoir le système qui permettra à ce gel d'être utilisé dans la fatapera."

Un premier prototype a été présenté par les étudiants début juin. Il fait actuellement l'objet d'un travail de recherche et développement. Il sera prochainement testé sur le terrain, à Madagascar.

"Il y a un fort aspect technique, mais ce projet nous tient aussi beaucoup à cœur par son côté humain et écologique. C'est très important à nos yeux."

logo muse
logo um
logo réseau polytech
logo ministère de l'éducation nationale
logo eurace
logo cti
logo cge
logo cdefi
logo campusfrance
formations controlées par l'état
logo ddrs