Polytech Montpellier Université de Montpellier

Projet de fin d'études : elle développe un packaging pour un nouveau produit chocolaté

En partenariat avec la société Cémoi, Chloé Seel, élève en 5e année de Génie biologique et agroalimentaire, a pour mission le développement d’un emballage ludique pour un produit encore confidentiel. Une occasion rêvée de pouvoir exprimer sa créativité.

À destination des enfants, cet emballage doit être ludique et attrayant et remplir également son rôle protecteur pour le produit alimentaire. Le chocolat craint l’humidité et l’oxygène : elle a donc rédigé un cahier des charges, sélectionné les matériaux adéquats, contacté les fournisseurs et élaboré deux prototypes.

"Celui qui a été retenu par l’entreprise est "La boîte au trésor", révèle-t-elle. J’effectue maintenant la réalisation de tests pour être sûre que le carton choisi est assez robuste et que le papier qui emballera le chocolat est assez imperméable. Pour cela, il est enduit de cire végétale, et donc recyclable, conformément à la politique RSE de l’entreprise, qui vise à utiliser des matériaux plus respectueux de l’environnement."

Grâce à cette expérience, elle a pu travailler avec de nombreux interlocuteurs et réaliser l’importance de l’éco-emballage : "En travaillant seule sur ce projet, j’ai pu gérer mes choix et mon timing du début à la fin et développer de nouvelles compétences. Je me suis rendue compte que j’étais capable de faire plein de choses ! Cela donne confiance pour entrer dans le milieu professionnel."

Souhaitons-lui bonne chance pour son stage qui va débuter au service Production de Panzani !

Polytech Montpellier élu Campus responsable de l'année

Le 10 février a eu lieu la 7ème édition des Trophées des Campus Responsables qui a récompensé les établissements d’enseignement supérieur ayant mis en œuvre, au sein de leur campus, les projets de développement durable les plus ambitieux. 27 projets ont été présentés cette année, par 19 campus français et internationaux mobilisés pour la prise en compte des enjeux sociétaux dans leurs activités.

Polytech Montpellier est engagée depuis 2010 dans une démarche développement durable et de responsabilité sociétale (DDRS), elle a obtenu le label DDRS des établissements d'enseignement supérieur en 2016, puis en 2020. Elle décroche cette année le titre  d’Etablissement Responsable de l’année lors des Trophées Campus Responsable. Une distinction qui vient récompenser son engagement et sa démarche  globale pour accroître la prise en compte du DDRS dans le cadre de sa mission de service public dans la durée.

"C’est une grande fierté pour l'école, une belle reconnaissance du travail accompli depuis 10 ans et un bel encouragement pour nos personnels investis sur la thématique ! témoigne Jean-Louis Bantignies, chargé de mission DDRS. Polytech Montpellier est en marche pour une formation de ses élèves en phase avec les enjeux de transition écologique".

Visite du recteur délégué de la région académique Occitanie

Jeudi 28 Janvier, la direction de l'école a reçu la visite de Khaled Bouabdallah, recteur délégué pour l'enseignement supérieur, la recherche et l'innovation de la région académique Occitanie, en présence du Président de l'Université, Philippe Augé.

La visite de l'école s'est ensuite poursuivie par la visite de la plateforme électronique (bâtiment 14) et de la plateforme mutualisée de prototypage Pro3D (bâtiment 1).

L'occasion d'évoquer les formations d’ingénieur de Polytech Montpellier, diversifiées et ouvertes sur les entreprises : "Des parcours d’excellence pour les étudiants de la région académique Occitanie", assure Khaled Bouabdallah.

Voir d'autres photos

Projet étudiant : Automatisation du remplissage de tubes pour les tests PCR

Kevin Belbey, élève en Mécanique et interactions, et Joey Dagaud, élève en Microélectronique et automatique, conçoivent pour leur projet de fin d'études, un système automatisé de remplissage de tubes pour test PCR. L’objectif : augmenter l’efficacité du processus de manière simple et peu coûteuse pour répondre à la pression du nombre de personnes à tester.

Avec l’évolution de l’épidémie de Covid-19, les besoins en tests PCR ont augmenté rapidement. Pour le laboratoire de biologie médicale Bioaxiome situé à Nîmes, remplir ces tubes de solution à la main devenait compliqué : de 300 tests par jour au mois de mai 2020, ils sont passés à 2000 tests par jour mi-sepembre.

"Notre objectif : remplir un tube en 12 secondes, expliquent les deux élèves ingénieurs. Il faut donc trouver les solutions techniques les plus adaptées pour parvenir au résultat. Le processus imaginé comporte cinq actions : prendre le tube, dévisser le bouchon, remplir le tube d’1,5 ml de solution, revisser, puis replacer le tube sur le socle."

Les contraintes de ce projet sont multiples : les tubes en plastique ont des formats différents et sont enfichés dans un socle en polystyrène, serrés et difficiles à appréhender : "Nous avons pensé à un robot Delta, qui tient peu de place (60 x 60 cm), qui effectue des déplacements horizontaux et verticaux et qui possède une pince articulée."

Les rôles sont répartis ainsi : Joey s’occupe de la partie mécatronique et des pièces électroniques, Kevin se consacre à la conception des pièces imprimées en 3D : "Grâce à ce projet transversal, on peut mutualiser nos compétences. De plus, c’est un sujet vraiment utile, c’est valorisant. "

Pour l’instant le robot en est à l’état de montage. Le projet sera certainement à poursuivre par d’autres groupes pour la partie programmation et mécanique.

logo muse
logo um
logo réseau polytech
logo ministère de l'éducation nationale
logo eurace
logo cti
logo cge
logo cdefi
logo campusfrance
formations controlées par l'état
logo ddrs