Polytech Montpellier Université de Montpellier

Les conférences Polycloud font toujours le plein

Samedi 1er juin, Polytech Montpellier a accueilli la troisième édition de la conférence tech axée sur le Cloud et le DevOps. Organisé par les étudiants de quatrième année de la filière DO (Développement informatique et exploitation Opérationnelle), cet événement a une fois de plus été marqué par la qualité de son organisation et son professionnalisme.

Avec plus de 100 participants, la journée s'est articulée autour de 13 conférences captivantes, présentées par des experts dans le domaine, et a permis de fructueux échanges entre professionnels et étudiants. Les moments de convivialité ont favorisé les discussions, renforçant ainsi les liens au sein de la communauté DevOps.

Les sujets abordés étaient variés et pointus, incluant des thématiques telles que le Cloud, le Hardware, Kubernetes, l’Observabilité, l’AIOps, l’informatique quantique, le développement d’applications, CI/CD, la sécurité, et le Diagram-as-code. Pour ceux qui n’ont pas pu assister à toutes les sessions, les conférences seront bientôt disponibles en rediffusion.

Toute l'équipe organisatrice est fière de cette belle journée placée sous le signe du Cloud : "Nous tenons à adresser nos remerciements à tous les intervenants ainsi qu'à nos sponsors, Grafana Labs, CleverCloud, Hidora, exFabrica, Atos, et Exoway. Nous vous donnons rendez-vous l’année prochaine pour une nouvelle édition, en espérant vous y voir encore plus nombreux !"

Les vidéos des talks bientôt dispos ici

Voir d'autres photos

En savoir plus

Les suivre sur InstagramLes suivre sur Instagram

Près de 180 directeurs.trices d'écoles d'ingénieurs réunis à Polytech Montpellier !

En collaboration avec l'École Nationale Supérieure de Chimie de Montpellier (ENSCM), Polytech Montpellier a accueilli le colloque annuel de la CDEFI, la Conférence des Directeurs des Écoles Françaises d'Ingénieurs. Cette année, les échanges étaient axés sur le thème de la transition écologique et sociétale.

Les deux journées d'échanges (6 et 7 juin 2024) ont été ouvertes par Manu Reynaud, adjoint du Maire de Montpellier et président de la Métropole Michaël Delafosse, Philippe Augé, président de l'Université de Montpellier, Pascal Dumy, directeur de l'ENSCM, Lionel Torres, directeur de Polytech Montpellier, et bien entendu, Emmanuel Duflos, président de la CDEFI.

Les discussions, débats et échanges ont suivi sur les grands enjeux actuels communs aux établissements, avec pour toile de fond le défi d'intégrer pleinement la question environnementale dans les cursus et les stratégies des écoles d'ingénieurs françaises.

Les participants ont été invités à réfléchir à cette thématique à travers plusieurs sessions, en plénière ou en ateliers.

Pour la seconde journée, Sophie Béjean, Rectrice de l’académie de Montpellier et Michaël Delafosse, ont ouvert la séance.

C’était la première fois que ce colloque se tenait à Montpellier. Celui-ci a réaffirmé l'engagement des formations d'ingénieurs dans les grands enjeux actuels. Les directrices et directeurs des écoles ont pu constater l’engagement des écoles d'ingénieurs Montpelliéraines et de l’Université de Montpellier pour que la transition écologique et sociétale soit au cœur de nos formations, afin de préparer les futurs ingénieurs à en devenir des acteurs clés.

Nouvelles opportunités de mobilité en Asie orientale pour les élèves

L’Asie est le continent qui attire le plus nos élèves pour leurs mobilités hors Europe : cette année, plus d'un quart des stages à l’étranger des étudiants de Polytech Montpellier se déroulent en Asie.

Pour renforcer nos partenariats dans cette région, une délégation a rendu visite à sept universités et centres de recherche à Taïwan, à Hong Kong et au Japon, tous enthousiastes à l’idée de collaborer avec notre école et d'accueillir nos élèves pour des études ou des stages. La délégation, composée de Sandra Durand, Laetitia Palmade et Eric Anglaret y a rencontré de nombreux responsables de programmes, enseignants-chercheurs et chercheurs.

Quelle que soit leur spécialité, nos élèves ingénieurs pourront ainsi envisager un semestre d’études dans des universités d’excellence telles que City University of Hong Kong, Tohoku University ou Tokyo University of Agriculture and Technology au Japon. Ceux qui recherchent des stages technologiques pourront candidater à l'Osaka Institute of Technology au Japon ou au sein des National Applied Research Laboratories (NARLabs) de Taïwan. Toujours à Taïwan, les étudiants pourront envisager une mobilité vers la prestigieuse National Taiwan University, et ceux spécialisés en Matériaux ou Mécanique pourront se tourner vers la National Central University.

Ces expériences offrent une formation académique de premier choix, un dépaysement assuré et un choc culturel enrichissant. En outre, ces pays sont reconnus pour leur sens de l’accueil, leur sécurité et un coût de la vie raisonnable.

Nous donnons rendez-vous à nos élèves ingénieurs à la prochaine semaine internationale (organisée du 12 au 15 novembre) pour discuter de ces opportunités !

carte mission Asie finale

L'ingénierie en herbe : 120 lycéens en compétition

Polytech Montpellier a accueilli la finale académique des Olympiades des Sciences de l’Ingénieur le 14 mai, une rencontre marquée par l'innovation et la créativité de jeunes talents. Issues de 11 lycées de l'Académie, 32 équipes de lycéennes et lycéens venant d’Agde, Alès, Béziers, Carcassonne, Gignac, Nîmes et Perpignan, se sont affrontées pour présenter leurs projets techniques.

Lors de cette journée, des lycéennes et lycéens ont présenté leurs réalisations techniques sur les thèmes de "L'ingénierie au service du sport" (pour les élèves de Terminale) et de "L'ingénierie au service des enjeux énergétiques" (pour les élèves de Première) à un jury composé de professionnels de l’enseignement et d’industriels.

Pour évaluer les projets, plusieurs critères ont été pris en compte : les enjeux sociétaux et humains, le caractère innovant, la créativité, l’éco-conception et l’analyse des performances des réalisations matérielles et logicielles.

Chloé Boegler-Cazenove, vice-présidente du Conseil d'Ecole, a remis le premier prix, en exprimant sa "fierté d'avoir évalué des groupes ayant fait preuve d'une grande émulation et créativité". Cette année, trois projets ont été sélectionnés. 

  • Le projet "Saturne" (skateball) du lycée Alphonse Daudet à Nîmes (4 élèves dans l'équipe), un skate s'inspirant du principe du one-wheel (type de gyropode constitué d'une roue unique). Il permet d'augmenter les degrés de liberté du skate. Les élèves proposent un nouveau concept de gyropode, tenant en équilibre sur une sphère.
  • Le projet "Point check" du lycée Alphonse Daudet à Nîmes (4 élèves dans l’équipe), un système de détection de sortie d’un ballon sur terrain de volley.
  • Le projet "I.Fencing" du lycée Notre Dame de Bon Secours à Perpignan (3 élèves dans l'équipe), un système facilitant la pratique de l'escrime pour les tireurs souffrant de paraplégie. Ce système permet d'assurer une plus grande liberté de mouvement que dans la pratique traditionnelle de l'escrime pour les utilisateurs aux mobilités réduites.

Les trois groupes qualifiés ont participé à la finale nationale, dont le Réseau Polytech est partenaire, qui se tenait jeudi 23 mai 2024 sur le site de l'école d'ingénieurs CentraleSupélec - Université Paris-Saclay. Le projet "Point Check" a remporté le prix de la démarche de l’ingénierie.

Philippe Augé, président de l’Université de Montpellier, et Lionel Torres, directeur de Polytech Montpellier, félicitent tous les groupes pour les projets menés et remercie le jury composé d’enseignants de Polytech, de professeurs du second degré, d’inspecteurs d’académie, ainsi que d’industriels.

Tous les membres du jury ont été impressionnés par la créativité des lycéennes et des lycéens. Christian Laurent, Inspecteur d’Académie, Inspecteur Pédagogique Régional en Sciences et Techniques industrielles, a assuré que "l'avenir était entre de bonnes mains".

Une expérience qui encouragera peut-être ces ingénieurs en herbe à rejoindre les filières scientifiques, et pourquoi pas Polytech Montpellier, pour la suite de leurs études !

logo muse
logo um
logo réseau polytech
logo ministère de l'éducation nationale
logo eurace
logo cti
logo cge
logo cdefi
logo campusfrance
formations controlées par l'état
logo ddrs