Polytech Montpellier Université de Montpellier

Transition écologique : la réponse de l'école sur les défis environnementaux

Polytech Montpellier fait partie de la trentaine d'écoles qui ont répondu au Grand Baromètre de l'écologie sur les axes de gouvernance, formation, débouchés professionnels, recherche...

Le collectif étudiant "Pour un réveil écologique" a lancé une grande étude pour savoir où en sont les établissements du supérieur sur l’intégration des enjeux de transition écologique dans leurs pratiques. Voici la réponse de l'école sur ces défis environnementaux.

Voir la réponse de Polytech Montpellier

Lire l'article d'Usine Nouvelle

En savoir plus sur le collectif

Junior Entreprise : Connaissez-vous la MCE ?

William Le Goff (MI) et Yassine Bourihane (IAE), sont co-présidents de l’association "Montpellier Consulting & Engineering" (MCE). L’association étudiante vient de remporter l’appel à projets "Initiatives étudiantes" CONNECT pour un montant de 7 000 €, principalement dédié à l’acquisition de matériel et de logiciels. Aujourd’hui, malgré le confinement, elle est pleinement opérationnelle et ses activités montent en puissance.

La MCE est un cabinet de conseil étudiant basé à Montpellier, fruit d'un partenariat exclusif et inédit entre l'IAE et Polytech. Son objectif ? Entrer en relation avec des entreprises − PME, grands groupes, cabinets d’études, etc. − pour réaliser des prestations rémunérées en mettant à profit les compétences techniques des étudiants, comme dans le cadre d’une Junior Entreprise.

Après la déclaration des statuts en décembre 2019 et la création d’une charte graphique, le site internet est maintenant en construction. Et le confinement n’a pas stoppé les activités ! La première mission de l’association a eu lieu en avril : l'entreprise OTOUR2, à la recherche de clients potentiels, a commandé une étude de marché dans le secteur du tourisme.

"Avec une équipe qui respecte la parité IAE/Polytech, et grâce au fonctionnement en réseau, c’est un enrichissement mutuel, témoignent les co-présidents. On partage nos valeurs, on mutualise nos compétences, on sait parfaitement décrypter un devis sous plusieurs angles, on expérimente le management, les négociations, les contacts avec le client…"

Depuis fin mai, trois développeurs et un manager, tous étudiants à Polytech, planchent sur le déploiement d'une plateforme de gestion pour les TPE/PME afin de centraliser le traitement des devis, fiches de paye, ou toute autre démarche administrative, en prenant notamment en compte toutes les problématiques liées à la sécurité des données.

Prochain objectif de la MCE ? Obtenir un label d’excellence de la Confédération Nationale des Junior Entreprises (CNJE) : "L'association d’une double composante de l’UM est une vraie force pour notre candidature. Ce label, vrai gage de qualité, promet un développement européen et international, et peut nous apporter de nouvelles missions."

Ils poursuivent : "Avec ce projet, on découvre la liberté d’entreprendre, toutes les semaines ce sont de nouvelles découvertes, on étoffe nos compétences, le travail en équipe est enrichissant… Et cela donne des idées pour créer à notre tour une entreprise dans quelques années."

Pour adhérer gratuitement à la MCE en tant que bénévole, ou envoyer votre CV et lettre de motivation pour décrocher une mission : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Visiter leur page LinkedIn

I-site Muse : Cinq projets Polytech acceptés

 Les cinq projets MUSE soumis dans le cadre du Take off #3 (cursus et nouveaux diplômes) ont été acceptés :

  • Parcours Recherche Ingénieur (PRI) | Porteur du projet : Stephan Brosillon
    Pour une labellisation "Parcours Recherche Ingénieur" pour nos étudiants les plus motivés par la recherche, en partenariat avec les unités de recherche, les masters et les écoles doctorales.
  • Scale up Of FLOW Training (SOFT) | Porteuse du projet : Laetitia Picart-Palmade
    C'est la continuité du programme FLOW, l’école d’été internationale sur les Grands Défis Industriels en France proposée par Polytech depuis 2019.
  • Former des Ingénieurs Cloud Responsables du 21ème siècle (FICR) | Porteur du projet : Arnaud Castelltort
    Il s’agit de la formation "Développement informatique et exploitation Opérationnelle"(DO), nouvelle formation par apprentissage dans le domaine du numérique.
  • Diplôme d’Université "Développement de Systèmes Spatiaux" (DU DSS) | Porteurs du projet : Wilfried Desrat, Serge Pravossoudovitch et Jean-Marc Galliere
    Cette formation d'un an s'adressera à des ingénieurs ou titulaires d'un Master dans les domaines de l'électronique, de l'informatique ou des matériaux (liste non exhaustive), qui souhaitent élargir leurs compétences vers des aspects systèmes, qualité et gestion de projets spécifiques dans le spatial.
  • Diplôme d’Université "Sécurité numérique des systèmes embarqués" (DU SECNUM) | Porteur du projet : Pascal Benoit
    Développement une formation d’experts en sécurité́ numérique des systèmes embarqués pour répondre à la carence d’ingénieurs spécialistes sur le marché.

    En complément, un projet Take Off #4 (équipements innovants) a également été accepté :
  • Diplôme d’Université "Développement de Systèmes Spatiaux" (DU DSS) | Porteurs du projets : Wilfried Desrat, Jean-Marc Gallière

Une enveloppe globale de 800 000 euros a été allouée à l'ensemble de ces projets.

Signature électronique : application aux conventions de stages

Lancée dans l’urgence pendant le confinement, la mise en place de la signature électronique a permis de traiter 388 documents, dont 116 sont en cours de signature (93 avenants et 23 conventions) et 172 ont été finalisés (120 avenants et 52 conventions).

"Avant le confinement, nous étions en train de préparer un outil développé par l'un de nos étudiants et intégré dans POLY+, explique Bruno de Lourenço, juriste chargé des partenariats. Nous avons fait appel à la société UNIVERSIGN, tiers de confiance qui effectue la certification des signatures électroniques."

Avec la crise sanitaire, la mise en place de la signature électronique a été anticipée avec l'outil web proposé par UNIVERSIGN.

"Il était urgent d’adapter notre processus de signature à un contexte de confinement, poursuit Bruno de Lourenço. Il fallait aussi sécuriser la situation de nos étudiants, dont le stage a, du jour au lendemain, été suspendu, annulé ou basculé en distanciel, tout en tenant compte des recommandations ministérielles."

Avec la procédure mise en place, la valeur légale des signatures sur les conventions et avenants est également garantie.

Pour les conventions et avenants dont l'organisme d'accueil est l'UM, le processus de signature physique reste applicable.

Contacter Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

logo muse
logo um
logo réseau polytech
logo ministère de l'éducation nationale
logo eurace
logo cti
logo cge
logo cdefi
logo campusfrance
formations controlées par l'état
logo ddrs