Polytech Montpellier Université de Montpellier

Deuxième mandat de directeur

Suite au vote du dernier Conseil d'école, Serge Pravossoudovitch devrait enchaîner sur un deuxième mandat de directeur à compter du 1er décembre 2014.

 

Le 3 octobre 2014, le Conseil d'école a examiné les candidatures à la direction de POLYTECH Montpellier à compter du 1er décembre 2014.

Une seule candidature a été reçue, celle de l'actuel directeur, Serge Pravossoudovitch.

Le Conseil d'École s'est exprimé (29 votes pour, 4 abstentions et 1 vote nul) pour proposer au Ministère de tutelle de nommer Serge Pravossoudovitch pour un nouveau mandat de cinq ans.

La nomination définitive sera publiée par arrêté ministériel dans les prochaines semaines.

Debout et solidaire

POLYTECH Montpellier rend hommage aux victimes des attaques du 13 novembre 2015 : moment de recueillement à 12 h sur le campus Triolet.

 

Les inscriptions ouvertes aux entrepreneurs en herbe

Article Midi Libre du 2 Mars 2011

midilibre 02032011

Ce n'est plus la saison. Mais on peut bel et bien parler de boule de neige. Enfin, plutôt de l'effet. Le mouvement 'Start-up week-end' a été créé aux États-Unis, il y a trois ans. Arrivé en France l'été dernier, à Paris, il posera ses valises à Polytech'Montpellier du 15 au 17 avril après avoir parcouru 35 pays et 130 villes, dont Toulouse, Nantes et Marseille.   « Ça prend beaucoup d'ampleur, le concept s'étend de ville en ville », explique Déborah Rippol.

Après avoir participé à l'aventure toulousaine - où elle avait créé une start-up de vente de lunettes en ligne -, la jeune femme a décidé, avec un ami, d'organiser l'événement à Montpellier. Chez elle.   « Cela constituera une formidable aventure humaine et professionnelle pour les Montpelliérains qui souhaiteront
y participer », annonce-t-elle.

L'aventure durera 54 heures. Pas une de plus. Durant ce laps de temps, une dizaine d'équipes sueront sang et eau pour tenter de transformer une simple idée en une start-up viable, apte à s'insérer sur le marché.   « Il faut réfléchir vite et bien, c'est très intense. Au fur et à mesure de l'avancée du projet, on a l'impression de déplacer des montagnes », témoigne Déborah. Et la jeune femme d'inviter tout le monde à s'essayer à l'exercice :   « Il n'y a pas de conditions d'âge, de sexe, de diplômes etc. Chacun peut apporter son écot : idée, expérience, savoir-faire. »

Près de 800 start-up ont déjà été lancées à travers le monde par le biais de ce mouvement. Peut-être que la prochaine naîtra à Montpellier. En tout cas, ils seront une centaine à se battre pour y parvenir.

Avec à la clef, pour le meilleur projet, un accompagnement (cabinets d'avocat, d'experts-comptables ou formation) pour sa création, bien réelle cette fois-ci. Le combat s'annonce rude. Il risque donc de faire chaud à Polytech. Un temps qui, avec un peu de chance, sera de saison.  
KEVIN CAO

Article dans le 20 minutes du 28 février 2011

http://www.20minutes.fr/article/147775/montpellier-le-week-end-start-up-debarque

logo muse
logo um
logo réseau polytech
logo ministère de l'éducation nationale
logo eurace
logo cti
logo cge
logo cdefi
logo campusfrance
formations controlées par l'état
logo ddrs