Polytech Montpellier Université de Montpellier

 

 

picto mea

Diplôme d’Etablissement Sécurité Numérique

DE SECNUM 1


Le Diplôme d’Etablissement Sécurité Numérique (DE SECNUM) vient compléter l'offre existante par une formation de niveau Bac+6, s’adressant à des ingénieurs ou titulaires d’un Master, déjà diplômés de filières telles que l’électronique, l’informatique, systèmes embarqués (liste non exhaustive) et qui souhaitent acquérir une expertise en cybersécurité.

L’objectif de ce DE est de répondre au besoin d’accroître le nombre d’acteurs économiques ayant des compétences en cybersécurité pour protéger les données des différents secteurs économiques, dans une société de plus en plus numérique et connectée. Cette ambition est en phase avec les orientations stratégiques de l’ANSSI et de l’Europe, et s’inscrit dans un axe transversal des piliers de l’I-Site MUSE.

Logo MUSE Original

 

Organisation des enseignements


La formation est dispensée sur le site de Saint-Priest de l’Université de Montpellier, par une équipe pédagogique constituée d’enseignants de l‘Université de Montpellier, d’enseignants-chercheurs et de chercheurs du LIRMM (Laboratoire d’Informatique, Robotique et Microélectronique de Montpellier), ainsi que des formateurs spécialisés issus du monde socio-économique.

Cette formation en alternance est ouverte en formation continue et aux contrats de professionnalisation. Elle est composée de 390 heures de face à face pédagogique (enseignements et projet tutoré) réparties sur 12 semaines, auxquelles s’ajoutent les semaines en entreprise et la journée de soutenance qui clôture la formation le 31 août.

Les participants bénéficient de la plateforme technologique de recherche pôle CNFM de Montpellier et Polytech Montpellier :

  • Cartes électroniques et plateformes de prototypage (Intel, Xilinx, Digilent…)
  • CAO électronique et microélectronique (Cadence, Synopsys, Mentor Graphics…)
  • Plateforme SECNUM d’analyse dédiée à la sécurité numérique

Compétences et savoir-faire


DE SECNUM 2

A l’issue de la formation, la/le futur.e diplômé.e du DE sécurité numérique :

  • Comprend les enjeux de la sécurité des circuits et des systèmes ;
  • Est sensibilisé à la législation, la certification, aux normes et processus ;
  • Maîtrise les principaux algorithmes cryptographiques et sait identifier leurs vulnérabilités potentielles.
  • Est capable d’utiliser la technique de reverse engineering et maîtrise la méthode d’attaque matérielle par canaux cachés ainsi que l’analyse des résultats ;
  • Connaît les principales failles potentielles, les principes de sécurisation et les protocoles de communication radio et filaire, ainsi que les infrastructures de routage et stockage des données ;
  • Pilote les analyses de vulnérabilité en lien avec le contexte technique du produit à évaluer.

 

Enseignements


Programme de la formation

La formation est composée de 7 unités d’enseignement (UE). Toutes les UE sont évaluées.

Nom de l'UE  Durée Coefficient
UE0 : Mise à niveau 18 heures -
UE1  : Fondamentaux de la cryptologie 63 heures 2
UE2  : Sécurisation des applications embarquées  81 heures 3
UE3  : Sécurisation des réseaux, protocoles et infrastructures  54 heures  2
UE4  : Aspects réglementaires, juridiques et experts de la sécurité numérique 74 heures   1
UE5 : Projet tutoré  100 heures   2
UE6 : Module professionnel  560 heures   10

Détail des unités d’enseignements

UE0  : Mise à niveau [18h]
• Prérequis fondamentaux Réseau [9h]
• Prérequis VHDL [9h]

UE1  : Fondamentaux de la cryptologie [63h]
• Théorie : principes, algorithmes de chiffrement (symétrique, asymétrique) et standards [36h]
• Statistiques pour la cryptographie [27h]

UE2  : Sécurisation des applications embarquées [81h]
• Systèmes embarqués [21h]
• Vulnérabilité et preuve formelle [9h]
• Conception, techniques d'attaques et contremesures associées [30h]
• Expérimentation sur plateformes d'analyses [6h]
• Injection de fautes [15h]

UE3  : Sécurisation des réseaux, protocoles et infrastructures [54h]
• Sécurité des réseaux et des communications [16h]
• Protocoles IoT [12h]
• Certification CSNA Stormshield [8h]
• Sécurité des Infrastructures [18h]

UE4  : Aspects réglementaires, juridiques et experts de la sécurité numérique [74h]
• Aspects réglementaires et juridiques [17h]

• Droit et législation
• Certification
• Analyse forensic
• Evaluation et Critères Communs
• RGPD

• Gestion de projets [8h]
• Forensic [21h]

• Aspects experts [25h]

• Tempest, signaux parasites
• Sécurité matérielle des produits techniques
• Trojan hardware
• Test sécurisé

UE5 : Projet [100h]

UE6 : Module professionnel [560h]

Projet tutoré et module professionnel

Les participants à la formation effectuent au sein de l’école un projet tutoré d’une durée totale de 100 heures. L'objectif est de permettre à l'étudiant de monter en compétences sur une thématique pour répondre aux besoins de l'entreprise. Le sujet est proposé par celle-ci ou à défaut par le tuteur académique. L'étudiant travaille en autonomie et fait des points réguliers avec ses deux tuteurs.
La formation se termine par un module professionnel effectué en entreprise.
Dans les deux cas, l’évaluation des participants se fera par la notation de leur tuteur d’entreprise du rapport qu’ils devront produire et leur soutenance devant un jury.

Débouchés professionnels


Métiers visés

  • Evaluateur.rice de la sécurité des technologies de l’information (Hardware)
  • Evaluateur.rice cybersécurité  
  • Architecte de sécurité
  • Experte en test d’intrusions
  • Consultant.e en sécurité
  • Cryptologue
  • Ingénieur d’études de systèmes spécifiques dans le secteur des services

Secteurs d'activités

  • Sociétés d’ingénierie et de conseil
  • Industrie des semi-conducteurs
  • Secteurs des télécommunications et du multimédia
  • Secteur de la santé
  • Industrie des transports

Calendrier de l'alternance


Début d'enseignement : rentrée universitaire 2022
Fin d'enseignement : fin année universitaire 2023

La formation est répartie en 3 périodes de 4 semaines chacune, séparées par des périodes en entreprise.

Voir le calendrier prévisionnel de l'année 2022-2023

Périodes de formation en centre

Période 1 : 4 semaines de formation (3 - 31 octobre 2022)
Période 2 : 4 semaines de formation (21 novembre - 16 décembre 2022)
Période 3 : 4 semaines de formation (23 janvier - 17 février 2023)

Conditions d'admission


Public concerné

Ouvert en formation continue
Ouvert au contrat de professionnalisation

Prérequis

Formation scientifique dans les domaines de l’électronique, microélectronique et informatique industrielle, informatique.

Niveau d'entrée

Bac + 5 ans : diplôme ingénieur et de master

Modalités de recrutement


Une pré-sélection des candidats est effectuée par un jury d’admission après étude des dossiers.
Les candidats retenus seront convoqués à un entretien.
La sélection finale résultera de ces deux étapes.

L’admission définitive ne sera prononcée que lorsqu’une entreprise d’accueil se sera engagée dans la signature d’un contrat de formation continue (contrat de professionnalisation ou convention de formation continue).

Candidater


Pièces et documents à fournir obligatoirement

  • Dossier de candidature en ligne ou papier dûment rempli et signé
  • Photocopies des relevés de notes délivrés par vos anciens établissements :
    • Notes d’examens ou de fin de cursus (Bac, DUT, Licence, Master, classes préparatoires, cursus ingénieur)
    • Notes de chacune des années de formation post-bac (DUT, Licence, Master, classes préparatoires, cursus ingénieur),
    • Pour l’année universitaire en cours, joindre les notes du 1er semestre ainsi que l’avis de poursuite d’études joint à ce dossier
  • Photocopies de vos diplômes depuis le Bac
  • CV à jour
  • Lettre de motivation

Processus de recrutement

 DE SECNUM schema

Calendrier

Etape 1 : candidature en ligne jusqu'au 29 avril 2022

Etape 2 : analyse des dossiers
A l’issue de cette analyse, le candidat passe à l’étape suivante du processus de sélection ou une notification lui est envoyée pour l’informer que sa candidature n’a pas été retenue.

Etape 3 : entretien de motivation
Un entretien sur site permet de bien comprendre le projet de l’étudiant, sa motivation, son adéquation au monde de l’entreprise et à ses contraintes.
Cette étape aura lieu au mois de mai.

Contacts


Renseignements :

Questions administratives et/ou financières :

Service de Formation Continue de l'Université de Montpellier
04 34 43 21 21
Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Inscriptions :

Accès à la plateforme de candidature

 

 

 duDSS 1

Le Mastère spécialisé Développement des Systèmes Spatiaux (DSS) vient compléter l'offre existante par une formation de niveau Bac+6, s’adressant à des ingénieurs ou titulaires d’un Master, déjà diplômés de filières telles que l’électronique, l’informatique, les matériaux ou la mécanique (liste non exhaustive) et qui souhaitent acquérir les compétences supplémentaires permettant de répondre aux besoins exprimés ci-dessous et en particulier les aspects systèmes, qualité et gestion de projets spécifiques au domaine spatial, notamment des nano-satellites dédiés à l’observation de l’environnement.

D’après le Groupement des Industries Aéronautiques et Spatiales (GIFAS), 8 000 emplois sont non pourvus dans le Spatial en France ce qui entraine une perte de chiffre d’affaire de 12% pour les entreprises concernées. L’objectif de la formation est de permettre à des BAC+5 diplômés de se former aux métiers du spatial à travers une formation couvrant la totalité du cycle en V depuis l’analyse mission jusqu’à l’Assemblage l’Intégration et les Tests (AIT). Cette couverture la différencie des autres formations Bac+6 généralement dispensées et qui couvrent surtout les métiers de l’expertise et l’ingénierie système. Elle correspond parfaitement à l’approche commune à Polytech Montpellier et à l’IUT de Nîmes qui prônent un juste équilibre entre savoir et savoir-faire, tant appréciée des industriels employeurs.

 Logo MUSE Original CGE RVB 

            

Organisation des enseignements


 duDSS 2

Compétences acquises au terme de la formation :

Les activités pourront être réalisées dans des agences spatiales, bureaux d’études, centres de recherche, prestataire de services, entreprises, industriels ou start-up. Chacun apportera un soutien dans la conduite de projet et aux processus de développement des produits (conception/réalisation/validation d’équipements, instruments, sous-systèmes des segments bord et sol des systèmes spatiaux).

De par la diversité des projets et des acteurs mis en présence, les activités spatiales peuvent recouvrir une grande variété de domaines dans lesquels des spécialistes apporteront leur expertise. Trois grandes disciplines sont identifiées : Le Management de projet, l’Assurance Produit et l’Ingénierie.

 

MANAGEMENT

  • La conduite de projet est un processus dont l’objectif est d’aboutir à la réussite d’un projet en termes de performances techniques, de coûts et de délais en mettant en œuvre des méthodes et des techniques appropriées. Elle s'appuie sur une approche structurée qui découpe le projet en éléments gérables permettant l’attribution des responsabilités, la planification, la surveillance et le suivi des performances.
  • Animation d’une équipe projet : Elle permet de déterminer de manière formelle les relations entre les participants, de délimiter les responsabilités et de gérer les interfaces.
  • Gestion de la configuration : La conduite de projets permet par la gestion de configuration d’identifier, de décrire et de contrôler la traçabilité du descriptif technique du système tout au long de son cycle de vie. Le nombre des acteurs, le volume des informations à traiter rendent nécessaire la mise en œuvre de règles pour acquérir et maîtriser les données techniques.
  • Gestion des risques : La conduite de projet traite également du management des risques inhérents à toutes les activités du projet. Le management des risques permet d’identifier et de contenir tous les risques dans les limites définies et acceptées en constituant la politique de maîtrise des risques du projet.
  • Gestion de l’information : Mise en place des outils d’échange et de partage des informations et des données, choix des architectures, paramétrage des accès.
  • Support logistique et gestion des ressources : Mise en œuvre des apports et approvisionnements de biens et de services nécessaires au projet : contrôle financier, audits, revues, recrutements...

ASSURANCE PRODUIT

  • Assurance Produits : S’assurer que les fonctions et performances du satellite répondent aux besoins du client et/ou des futurs utilisateurs.
  • Assurance Qualité : S’assurer que le produit final répond aux exigences qualité du client/donneur d’ordre.
  • Sûreté de Fonctionnement : Garantir la fiabilité, la disponibilité et la maintenabilité du système et des services associés tout au long de la mission du satellite (Tolérance aux pannes, stratégie de remédiation aux interruptions intempestives…).
  • Sécurité : Garantir l'innocuité du satellite et des opérations associées vis-à-vis des biens et des personnes, la confidentialité des données et l’intégrité des informations.
  • Support aux choix des composants électroniques et optoélectroniques : Garantir que l'électronique à bord du satellite réalise la mission dans l’environnement spécifié (Contrôle des fournisseurs, audits, analyse des marges…)
  • Support aux choix des matériaux, composants mécaniques et procédés : Garantir que les matériaux, les composants « non EEE » et les « procédés » répondent aux exigences de performances du produit.
  • Assurance produit des Logiciels : Garantir que les logiciels développés ou réutilisés fonctionnent de manière sûre et fiable.
  • Conformité à la loi et aux réglementation applicables : Assurer le respect des textes applicables dans les domaines légaux, télécommunications et défense (Contrôles des exportations, Conformité à la loi spatiale, Respect des traités internationaux…) par la préparation des documents et analyses techniques regroupant des éléments probants.

INGENIERIE

  • Gestion des exigences techniques : exprimer les besoins du client et des futurs utilisateurs en terme de fonctions et de contraintes mesurables - Prise en compte de l’environnement physique et opérationnel.
  • Développement de produits innovants : identifier et évaluer la maturité des technologies nécessaires au projet et assurer leur qualification au sol et en orbite.
  • Concevoir et définir la Mission et le Système associé : à l’aide d’outils d’ingénierie concourante et de logiciels de CAO, définir les caractéristiques des produits et services à développer, en incluant la définition des interfaces.
  • Planifier et mettre en œuvre les activités de fabrication, assemblage et intégration des produits - Préparer et réaliser les vérifications et essais du produit dans un environnement standard.
  • Documenter l’ensemble des activités de développement des produits et garantir la traçabilité des changements.

 

Matières / UE / Disciplines enseignées :

UE1 : Socle commun de compétences - CM 60H - 6 ECTS
UE2 : Analyse mission et Ingénierie concourante - CM 70H - 7 ECTS
UE3 : Architecture satellite et Système - CM 90H - 9 ECTS
UE4 : Assurance Produit / Assurance Qualité - CM 60H - 6 ECTS
UE5 : Assemblage Intégration et test - CM 70H - 7 ECTS
UE6 : Projet de groupe - TD 150H - 10 ECTS : Présentation d'un mémoire
UE7 : Stage en entreprise - 16 semaines - 30 ECTS :Oral + Production d'un rapport

UE-1: Socle commun de compétences [60h]
1-1 Introduction aux Systèmes spatiaux [9h]
• L’espace extra-atmosphériques et ses limites
• Bref Historique de la conquête spatiale – Motivations & Enjeux politiques
• Les applications du spatial
• Quelle orbite pour quelle Mission ?
• Qu’est-ce qu’un système au sens spatial du terme ?
• Les éléments d’un système spatial
• Notions d’interfaces

1-2 Anglais pour le spatial [24h]
Thématiques et vocabulaire abordés :
• Acronym
• Satellites & orbits
• Systems and subsystem
• Assembly Integration & Testing
• Phases of a space project
• Management
• Project management
• Cleanrooms
• Processes, procedures and tools
• Launchers,
• Project management
• Space debris.

1-3 Droit Spatial et de la Propriété Intellectuelle [9h]
• L’accès à l’espace – libertés du domaine spatial
• Les traités internationaux et leur transposition dans la législation nationale
• La loi sur les opérations spatiales -Limitation des débris spatiaux
• Gestion des risques et des responsabilités
• Etude d’impact.
• Mise en œuvre opérationnelle
• Logiciels STELA, DEBRISK, DRAMA, DAS
• Propriété intellectuelle, Inventions, Brevets

1-4 Outils Mathématiques pour le spatial [12h]
• Représentation de l'attitude d'un objet spatial à l'aide des quaternions
• Les opérations mathématiques sur les quaternions : rotations, changement de repères
• Matrice d’Inertie
• Equation différentielle d'un système mécanique
• Force et couple appliqués
• Construction d’un modèle numérique Simulink
• Détermination d'attitude d’un satellite à partir des valeurs mesurées

1-5 New Space, New Usages, challenges [6h]
• Qu’est-ce que le New Space ?
• Le modèle économique
• Les constellations et nouveaux services
• Les lanceurs et avions spatiaux

UE-2 : Analyse mission et Ingénierie concourante [70h]
2-1 Orbitographie, Mécanique Spatiale, Suivi et empreinte au sol [15h]
• Lois de Kepler, Vitesse et période Orbitales
• Calcul du temps à l’ombre
• Δv - Equation des fusées (Tsiolkovski)
• GNSS et relativité générale

2-2 : Charges utiles et applications [15h]
• Observation de la terre
• Astronomie
• Le SAR
• Altimétrie
• Traitement des images

2-3 Analyse Mission [20h]
• Mission Statement, Objectif de Mission,
• Concept de mission
• Analyse de déoritation et manoeuvres de fin de vie
• Eclipse Analysis
• G/S Coverage Analysis
• Modes (satellite, sous-systèmes, SCAO), Marguerite des modes

2-4 Outils d’Ingénierie concourante [10h]
• Introduction à l’outil IDM-CIC
• Introduction à l’outil VTS
• Session exemple d’ingénierie concourante

2-4 Introduction aux opérations [10h]
• Qu’est-ce que l’opération d’un satellite ?
• Les procédures opérationnelles
• Le temps réel, temps bord, temps universel
• Gestion des télécommandes
• Les différents types de Télémesures
• Session d’entraînement aux opérations d’un nanosatellite

UE-3 Architecture satellite et Système [90h]
3-1 Radiocommunications et segment sol [15h]
• Architecture générale d’une liaison bord-sol
• Notions de Radio Fréquence, gains, paramètres S
• Notions sur les antennes, diagrammes de rayonnement, adaptation d’impédance
• Sélection des Fréquences
• Bilan de liaison
• TM/TC - Bord Sol

3-2 Système Energie & Puissance Bord [15h]
• Stratégie de gestion, distribution et stockage de l’énergie bord
• Bilan puissance, énergie et modes
• Dimensionnement des Panneaux solaires et des batteries Diagramme de connections du satellite
• Protections
• Distribution
• Télémétrie EPS

3-3 Structures & Mécanismes (S&M) [15h]
• Initiation à la CAO
• Bonnes pratiques de conception
• Matériaux pour le Spatial
• Analyses (MCI, Vibrations, Chocs, Contrôle de fracture)
• Exemples de Mécanismes et contraintes de fonctionnement

3-4 SCAO /propulsion [15h]
• Boucle d’asservissement
• Architecture SCAO, senseurs et actuateurs
• Modes SCAO
• Evaluation des couples perturbateurs
• Algorithmes et lois de commande
• Sélection et dimensionnement des équipements d’un SCAO
• Modélisation Simulink
• Propulsion et SCAO

3-5 OBDH [15]
• Les composants et les fonctions de l’OBDH
• Architectures centralisée et distribuée
• Commandes, sources et arbitrages
• Validation de la commande
• Décodage de la commande
• Sorties
• Règles de base
• Causes de fautes possibles et réduction/tolérance
• Logiciel et marguerite des modes
• Application à la programmation d’un INISAT (CubeSat Pédagogique)

3-6 Système de contrôle thermique (TCS) [15h]
• Modélisation Thermique
• Thermal design
• Introduction à la simulation Systema Thermica

UE-4 Assurance Produit / Assurance Qualité [60h]
4-1 Gestion de projets spatiaux [12h]
• Les acteurs d’un projet spatial
• Le Cycle en V
• Les Phases d’un projet spatial
• Les revues
• Les outils de gestion de projet
• Les documents essentiels (PBS, WBS, ICD, VCD)
• Le suivi financier

4-2 Gestion de la Qualité [9h]
• Gestion documentaire
• Gestion des anomalies, des non-conformités et des déviations Gestion de configuration
• Qualité logicielle
• Outils pour la Qualité
• Validation/Vérification
• Normes et standards - Contrôles à l’export -RoHS et REACH

4-3 Sureté de Fonctionnement [6h]

4-4 Interface Lanceurs et Contraintes Réglementaires [12h]
• Les différents lanceurs et leurs caractéristiques.
• Les acteurs d’un lancement.
• Réserver un Lancement.
• Documentation à fournir.
• Les assurances.
• Les étapes de la campagne de lancement.
• Les bases de la communication

4-5 Métrologie [6h]
• ISO 9001
• Zone de conformité - Zone de spécification
• Mesurage - Mesurande - Mesure - Grandeurs Mesurables / Repérables
• Grandeurs cardinales, ordinales, nominales
• Valeur vraie - valeur conventionnellement vraie
• Incertitude de mesures - Erreur de mesure
• Erreurs aléatoires, systématiques, grossières
• Exactitude, Justesse et Fidélité de Mesure
• Calcul d'erreur composée
• Règles d'arrondissage - chiffres significatifs - zéros terminaux
• Répétabilité et Reproductibilité
• Erreur Maximale tolérée - Classe d'instrument
• Calibration et Étalonnage
• Gestion d'un parc d'instruments
• Grandeurs d'influence d'un processus de mesure - Méthode des 5 M
• Traçabilité métrologique
• Représentation graphique d'un résultat de mesure

4-6 Contraintes d’Environnement [15h]
• EMI/EMC
• Environnement mécanique
• Radiations
• Oxygène atomique
• ESD…

UE-5 Assemblage Intégration et test [60h]
5-1 Assemblage et Intégration [9h]
• Standards
• Procédures
• Rapport
• Traitement des Anomalies en AIT

5-2 Travail en Salle Propre (Formation ASPEC) [12h]

duDSS 4

5-3 Bancs de test [10h]
• Electrical Ground Support Equipement, OCOE/SCOE
• Interfaces banc - spécimen
• Labview

5-4 Tests fonctionnels et système [6h]
• Préparation, conduite
• Gestion des anomalies

5-5 Tests environnementaux [15h]
• Préparation, conduite et analyse des résultats :
o Mécaniques (vibration, chocs, MCI)
o Vide Thermique
o Test Acoustiques
o Test RF, MCI, EMI
o Tests magnétiques

5-6 AIT d’un INISAT (CubeSat Pédagogique) [9h]
• Étudier le processus d’assemblage des sous-ensembles constitutifs d’un « INISAT »
• Documenter les différentes phases dans une optique de recherche de qualité

5-7 Initiation à l’AIT [6h]
• Sensibiliser les étudiants aux problèmes liés aux câbles et à la connectique
• Leur faire découvrir exigences techniques et les dispositions d’assurance qualité en vigueur dans le domaine du spatial, en s’appuyant sur les recommandations décrites dans les standards de l’ESA
- Pour le cas des connexions réalisées par brasage tendre – ECSS-Q-ST-70-08
- Pour le cas des connexions réalisées par sertissage – ECSS-Q-ST-70-26C
• Être en mesure de juger de l’acceptabilité – ou de la non-acceptabilité – d’une connexion électrique

UE-6 Projet de groupe [100h]

UE-7 Stage en entreprise [16 semaines]

Programme de la formation


Débouchés professionnels visés 

Métiers de l’ingénierie système, de l’expertise, de la conception et de l’AIT en tant que :
o Cadre d’agences spatiales
o Cadres chez les Primes du spatial (Thalès Alenia Space, Airbus DS, OHB, Ariane Group…)
o Cadres chez les sous-traitants de rang 1 et 2 (Latécoère)
o Cadres dans les sociétés d’ingénierie (EXPLEO)

duDSS 3

 

Calendrier de l'alternance


Rappel : l'année universitaire est comprise entre le 1er septembre de l'année N et le 31 août de l'année N+1
Les examens et stages doivent avoir lieu avant la fin de l'année universitaire.

Début d'enseignement : 13/09/2021
Fin d'enseignement : 31/08/2022

Conditions d'admission


Public concerné

Formation initiale
Formation continue 
Ouvert au contrat de professionnalisation 
Formation de groupes d’apprenants dans le cadre d’accords internationaux

Prérequis

Formation scientifique dans les domaines de l’électronique, l’informatique, les matériaux ou la mécanique (liste non exhaustive)

Niveau d'entrée

Bac + 5 ans
M1 + trois ans ancienneté

Modalités de recrutement


La sélection des candidats est effectuée par un jury d’admission après étude du dossier. Si nécessaire, les candidats retenus sur dossier seront convoqués à des entretiens.

L’admission définitive ne sera prononcée que lorsqu’une entreprise d’accueil se sera engagée dans la signature d’un contrat de formation continue (contrat de professionnalisation ou convention de formation continue).

Contacts


Renseignements, inscriptions :

Polytech Montpellier – Site Nîmois
8 rue Jules Raimu - CS 12007
30907 NÎMES Cedex 2

Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

 

DU soudage

Les métiers du soudage occupent une place importante dans l’ensemble de l’industrie mécanique. Ces métiers sont dans la liste des "métiers en tension" établie par le Ministère chargé de l'emploi, à cause des difficultés de recrutement de personnel qualifié, à tous les niveaux.

Depuis fin 2006, la norme EN ISO 3834 impose aux entreprises dont l'activité prépondérante est le soudage, de disposer de Coordonnateurs en Soudage. Selon la norme EN ISO 14731, le Coordonnateur en Soudage est une "personne qui, chez un constructeur ou un fabricant, est responsable des activités de soudage et activités liées au soudage et dont la compétence et les connaissances ont été démontrées, par exemple, par une formation, un enseignement et/ou une expérience pertinente en fabrication".

L’Ingénieur International en Soudage (IWE) est le coordonnateur en soudage du plus haut niveau selon la norme EN ISO 14731. Il peut ainsi assurer la planification, l'exécution, la surveillance, le contrôle et les essais de toutes les tâches et responsabilités relevant de la fabrication par soudage.

Le Mastère spécialisé Science et Technologie du Soudage est une formation de spécialité par alternance (formation continue) en une année, permettant d’obtenir la qualification IWE. Il a été créé dans le cadre d’un partenariat entre l’Université de Montpellier et l’Institut de Soudure.

 CGE RVB

 

Organisation des enseignements


DU soudage3La formation est dispensée sur le site délocalisé Nîmois de Polytech Montpellier, par des enseignants et enseignants-chercheurs de l‘Université de Montpellier, des formateurs spécialisés de l’Institut de Soudure, et des professionnels d’entreprises.

La formation en alternance est composée de ~470 heures de face à face pédagogique réparties sur 16 semaines, auxquelles s’ajoutent 36 semaines en entreprise.

 

Programme de la formation


Le programme est entièrement conforme aux exigences minimales pour la formation nécessaires à l'obtention de la qualification IWE définies par l'Institut International du Soudage (document IAB-252r1-11).
Les enseignements sont répartis en 4 Unités d'Enseignement correspondant aux 4 modules de la qualification IWE :

 UE 1  Procédés et matériels de soudage ~ 160 h
 UE 2  Matériaux et leur comportement en soudage ~ 120 h
 UE 3  Conception et calcul ~ 70 h
 UE 4  Fabrication et application en ingénierie ~ 120 h

 

La formation en entreprise est répartie en 2 Unités Professionnelles représentant la Thèse Professionnelle (UP5 Mission professionnelle et UP6 Activité de synthèse/Mémoire).

Les stagiaires pourront, s’ils ont suivi au moins 90 % du volume horaire de la formation, se présenter à l’examen organisé dans le but d'obtenir la qualification IWE. Un examen sera organisé au mois de mars pour les épreuves des modules 1 à 3, et au mois de septembre pour les épreuves du module 4.

Calendrier de l'alternance 2022/2023


(sous réserve de modifications en cours d’année)

La formation est répartie sur 4 périodes de 4 semaines chacune, séparées par des périodes en entreprise.

DU soudage2

(ouverture en 2022 sous réserve d’atteindre un nombre suffisant de candidats avec contrats)

Périodes de formation en centre :

Période 1 : du 7 novembre au 2 décembre 2022 : 4 semaines de formation
Période 2 : du 2 janvier au 27 janvier 2023 : 4 semaines de formation
Période 3 : du 13 février au 10 mars 2023 : 4 semaines de formation et passage des 3 premières épreuves de l'examen IWE
Période 4 : du 4 septembre au 29 septembre 2023 : 4 semaines de formation et passage de la dernière épreuve de l’examen IWE

Conditions d'admission


La formation est accessible à tous les titulaires d’un diplôme d’ingénieur ou de Master, dans les domaines de la mécanique ou des sciences des matériaux.

Modalités de recrutement


La sélection des candidats est effectuée par un jury d’admission après étude du dossier. Si nécessaire, les candidats retenus sur dossier seront convoqués à des entretiens.

L’admission définitive ne sera prononcée que lorsqu’une entreprise d’accueil se sera engagée dans la signature d’un contrat de formation continue (contrat de professionnalisation ou convention de formation continue).

Candidater


Cliquez ICI pour candidater

 

Contacts


Renseignements, inscriptions :

Polytech Montpellier – Site délocalisé Nîmois
8 rue Jules Raimu - CS 12007
30907 NÎMES Cedex 2

DE Science et technologie du soudage (Diplôme d'Etablissement)

Demande de dossier de candidature - concours d'admissions année 2022


dossier

formation continue polytech

Formation continue diplômante


La formation continue diplômante s'adresse à des salariés qui souhaitent reprendre leurs études en vue de la préparation du diplôme d’ingénieur de Polytech Montpellier, en parallèle de leur activité professionnelle.

Cette formation requiert le suivi de deux années de formation initiale à temps plein.

Conditions d’accès

Toutes les spécialités de Polytech Montpellier sont accessibles par la voie de la formation continue aux titulaires d'un DUT, d'un BTS ou d'un diplôme équivalent et justifiant d'une expérience professionnelle d'au moins trois ans dans la spécialité visée.

Procédure

Phase 1 : de la prise de contact à l'avis de recevabilité pédagogique

Le candidat à un diplôme d'ingénieur Polytech Montpellier par la voie de la formation continue (hors VAE, IDPE et contrats de professionnalisation) doit prendre contact avec le service de formation continue de l'Université de Montpellier, qui lui transmet un dossier de candidature après s'être assuré de la possession des pré-requis nécessaires (Bac + 2 et 3 ans d'expérience dans le domaine visé).

Consulter le processus au format PDF

 

Phase 2 : de l'avis de recevabilité pédagogique favorable à l'entrée en formation

Si l'avis de recevabilité pédagogique est favorable, la suite de la procédure jusqu'à l'entrée en formation continue comprend plusieurs étapes décrites dans le PDF ci-dessous.

Consulter le processus au format PDF

 

Financement

Durant la formation à temps plein, il est possible de bénéficier, pour les salariés :

  • d’un Congé individuel de formation (CIF) pour les salariés ;
  • d’un Plan de formation de l’entreprise.

Lien utile

Service Formation Continue de l’Université de Montpellier

 

Contacts


Jennifer Gardanne

Gestionnaire Formation continue au sein du service Formation continue de l'Université de Montpellier

04 34 43 21 99

Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.
logo muse
logo um
logo réseau polytech
logo ministère de l'éducation nationale
logo eurace
logo cti
logo cge
logo cdefi
logo campusfrance
formations controlées par l'état
logo ddrs