Vous êtes :

Étudiant en situation de handicap


Polytech Montpellier s'engage dans l’accueil et l'accompagnement des étudiants en situation de handicap.

Cela se traduit à divers niveaux, avec entre autres :

    • des facilités d'accès aux différents bâtiments de l'école,
    • des aménagements du parcours scolaire, des emplois du temps et des modalités d'examen,
    • un suivi personnalisé au sein de l'école par un référent identifié.

Ces aménagements sont possibles au niveau du cycle préparatoire (PeiP) ainsi que pour les parcours ingénieurs.

Pour obtenir le statut d'étudiant en situation de handicap, vous devez vous rapprocher du service Handiversité et du Service Commun de Médecine Préventive et de Promotion de la Santé (SCMPPS) afin de renseigner un formulaire de demande d'aménagements.

Vous devez également informer le responsable de spécialité de votre demande et le Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser..

handicap polytech montpellier

Sportif de haut niveau


affiche sportif haut niveau polytech montpellier

Polytech Montpellier offre des possibilités d'aménagements permettant de conjuguer un double objectif de pratique d'un sport de haut niveau et de poursuite d'études supérieures.

Cela se traduit à divers niveaux, avec entre autres :

  • des facilités de mobilité lors du recrutement,
  • des aménagements du parcours scolaire, des emplois du temps et des modalités d'examens,
  • un suivi personnalisé au sein de l'école par un référent identifié,
  • à venir : la mise en place d'actions spécifiques pour les SHN (témoignages, rencontres, conférences...)

Ces aménagements sont possibles au niveau du cycle préparatoire (PeiP) ainsi que pour les parcours ingénieurs.

Les sportifs concernés sont bien sûr ceux qui ont le statut SHN national, mais il est également possible d'obtenir un statut local (UM-Polytech).

N'hésitez pas à contacter au plus tôt, et même dès l'inscription au concours Geipi-Polytech, la responsable du suivi des SHN, Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Témoignages

26 mars 2015

Thomas Deffains
Triathlète de haut niveau

Thomas Deffains, en 5e année de Microélectronique et automatique, nous parle de la manière dont il arrive à conjuguer études et pratique du triathlon à haut niveau.

"J’ai démarré mes études à POLYTECH Orléans mais j'ai décidé d’intégrer Montpellier au début du cycle ingénieur pour étudier à la fois l’informatique et ses applications à la robotique, explique Thomas Deffains. J’ai débuté l’athlétisme très jeune et le triathlon en 2008. Je possède le statut de sportif de haut niveau depuis 2012."

Thomas Deffains, actuellement en stage chez Intel France, a toujours réussi à combiner ses obligations étudiantes et sportives. "Je m’entraîne 20 à 25 heures par semaine. En tant qu’élève-ingénieur, j’ai des contraintes à gérer mais jusqu’à maintenant, cela n’a pas été un challenge insurmontable. Globalement, je suis les cours comme les autres étudiants et organise mon temps libre autour de ma pratique sportive."

Cette année, pour la première fois depuis que Thomas Deffains a rejoint le Montpellier Agglomération Triathlon, le club évoluera en 1ère division du championnat des Clubs de France de triathlon.

Photo : © Thierry Sourbier


11 février 2016

Jeremy Ferrara
Champion de France de sauvetage sportif

Jérémy Ferrara a appris à nager à l’âge de trois ans. Il y a quelques années, il s’est mis à la compétition de sauvetage sportif. Il bénéficie aujourd’hui d’une convention Sportifs de haut niveau pour pouvoir poursuivre ses études à Polytech Montpellier en parallèle.

"Mes horaires sont aménagés pour que je puisse assurer mes quatre heures quotidiennes d’entraînement. Le cycle PeiP est organisé sur trois ans au lieu de deux", explique Jérémy Ferrara.

Pratiqué en mer ou en piscine, le sauvetage sportif est une activité très physique mais aussi citoyenne. L’étudiant, déjà vainqueur du titre de vice-champion de France il y a deux ans, a remporté celui du champion de France Junior en janvier dernier. Et il ne compte pas s’arrêter là.

"Mon rêve serait d’intégrer l’équipe de France dans un ou deux ans. Mais je souhaite pouvoir terminer mes études à Polytech Montpellier quoi qu'il arrive."

Photo : © P. Alibert


25 février 2016

Yann Tavernier
Le volley chevillé au corps

Avec pas moins de quatre heures quotidiennes d’entraînement, c’est une véritable passion pour le volley qui anime Yann Tavernier, étudiant en première année de PeiP. Membre de l’équipe du Centre national de volley-ball (CNVB) et des Spacer's de Toulouse, il bénéficie d’une convention Sportifs de haut niveau pour mener ses études à Polytech Montpellier en parallèle.

"Ma première année de cours est aménagée, explique Yann Tavernier. Je jongle avec les horaires des cinq groupes PeiP pour rassembler tous mes cours en début de journée, ce qui me permet de me consacrer ensuite à l’entraînement."

Ce dernier a lieu au Creps, qui propose aussi hébergement, infrastructures et suivi médical. Même si le programme est très dense, les résultats à mi-année de Yann Tavernier sont encourageants.

"Cette année, avec le CNVB, nous sommes en cours de championnat National 1 et notre montée en Pro B l'année prochaine vient d'être annoncée officiellement, explique Yann Tavernier. Nous nous préparons pour les qualifications des championnats d’Europe au mois de mars en Turquie, puis pour les championnats du monde…"

Photo : © D. Lafalize

Entrepreneur


Laureats Equipe pepiteEn partenariat avec PEPITE LR, service inter-universitaire de promotion de l'entrepreneuriat étudiant, Polytech Montpellier propose plusieurs dispositifs aux étudiants qui souhaitent consacrer du temps à un projet de création d'entreprise :

  • la possibilité de suivre en parallèle de la scolarité à Polytech un diplôme étudiant entrepreneur proposé par PEPITE LR (voir informations ici)
  • la possibilité de remplacer un stage ou projet industriel par du temps de travail sur leur projet, avec l'accord des responsables pédagogiques, pendant le cursus des trois années (dans le cadre du diplôme étudiant entrepreneur ou du statut étudiant entrepreneur, voir informations ici)
  • la possibilité d'aménager la scolarité, à l'image de ce qui est proposé aux sportifs de haut niveau, pour pouvoir concilier temps d'étude et temps de travail sur le projet d'activité.

Pour plus d'informations, Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.